LE MAINTIEN EN POCHE

Il aura fallu attendre la dernière journée, et une dernière victoire chez le voisin AUNIS LA ROCHELLE ce samedi 21 mai, pour annoncer officiellement le maintien de l'équipe fanion en Nationale 3.

Après avoir fait une bonne part du travail contre le RACC à domicile le weekend précédent, les coéquipiers du néo-retraité Simon Boussard sont allés chercher une belle victoire à la Rochelle. C'était une véritable finale, car le perdant pouvait dire adieu au niveau National pour la saison prochaine.

En effet, les adversaires du jour avaient un point d'avance au classement avant cette rencontre, mais ce n'étaient pas les seuls. Pointaient à la 9ème place le CSM SULLY SUR LOIRE, qui avaient la tâche ardue d'aller affronter LIMOGES HB87 alors que ces derniers jouaient la montée en Nationale 2.

58 MINUTES EN PRENATIONALE

Une victoire de SULLY à LIMOGES envoyait presque à coup sûr le SLAM en Prénationale. Mais la volonté de LIMOGES HB97 de monter en N2 était trop forte. Alors qu'à la 58è, SULLY menait 28-27, les Limougeos ont alors accéléré dans le money time pour infliger un 3-0 à SULLY. Trois buts qui envoyaient définitivement SULLY au niveau régional la saison prochaine, et redistribuaient les cartes à 250km de là, à la Rochelle.

A noter que le match nul d'Objat à Ste Gemmes, permettait à Limoges de reprendre la première place.

MOINS DE SUSPENS A AUNIS

Dans le même temps, à AUNIS LA ROCHELLE, les joueurs de Mehdi Seddouki ont mené tambour battant leur finale. Avec un premier quart d'heure équilibré, les deux équipes se rendaient coup pour coup, puis une accélération des SLAMEURS qui les emmenait à +6 à la mi-temps. Les coéquipiers de Nathan Tourancheau, le fer de lance de cette révolte Aubinoise depuis plusieurs matchs, en ont rajouté une couche en début de deuxième période, jusqu'à mener de 12 buts 21-9 à la 41è.

Puis s'en est suivi une période de flottement, un petit coup de fatique pendant 10 minutes pour laisser place à la panique. Les joueurs hôtes se sont remobilisés et ont entamé une remontada de la 50è (-10) à la 59è (-2). Mais c'était trop tard, ou trop court, nos rouge et noir se sont imposés 26 à 23, et avec la défaite de SULLY/LOIRE, les 3 points de la victoire plaçaient les SLAMEURS à la 8è place, synonyme de maintien !

Je vous laisse imaginer, ou plutôt regarder la joie des joueurs, des dirigeants et des nombreux supporters présent samedi à la Rochelle !


Pour être tout à fait complet, même avec une victoire de SULLY à Limoges, les joueurs du SLAM auraient évolué aussi en Nationale 3 la saison prochaine grâce à un meilleur classement. Seuls les 3 moins bons 9è des 8 poules de N3 descendent, le SLAM n'aurait pas été dans ces 3 derniers.

Bon repos mérité à tous, mais vivement septembre pour la reprise en NATIONALE 3 !

397 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout